skip-to-content
 

12 novembre 2018

Bien préparer un safari en Afrique : nos conseils

La savane africaine a de quoi fasciner avec sa faune foisonnante et ses paysages grandioses. L’aventure safari vous appelle? Ces quelques conseils vous aideront à planifier votre périple en territoire fauve.

Précisez votre rêve

Dire que l’offre en matière de safaris est abondante relève de l’euphémisme, au point où votre moteur de recherche s’emballe lorsque vous tapez « meilleur safari en Afrique ». C’est pourquoi il importe, avant de partir à la chasse aux agences, de dresser la liste de vos envies.

D’abord, établir vos attentes au niveau du confort. Tout est possible, de la tente rustique avec matelas de sol au lodge cinq étoiles garni d’un lit moelleux et de toutes les commodités possibles. Côté bouffe, certains forfaits y vont d’une offre basique et nourrissante, alors que d’autres font appel aux services de chefs attentionnés.

Il faut aussi vérifier si les activités proposées correspondent à votre capacité physique. Certains voyages exigent plus de temps de marche ou de transport cahoteux que d’autres.

Réfléchissez également à la formule souhaitée : voyage de groupe, en solo, en couple ou en famille? Gardez-le en tête, ces variables influeront nécessairement sur le total de la facture.

Autre détail à ne pas négliger : faites l’inventaire des animaux que vous voulez absolument voir et communiquez cette liste à votre agence. En effet, si les animaux sont sensiblement les mêmes d’un pays à l’autre, les itinéraires et la saison peuvent vous réserver de belles surprises… ou de grandes déceptions.

L’importance d’une bonne agence

Un safari, ce n’est pas donné. Vous vous attendez donc à un certain standard de qualité – avec raison.

Avant de délier les cordons de votre bourse auprès d’une agence, renseignez-vous sur sa notoriété et sa fiabilité, de même que sur celles de ses partenaires africains. Les sites d’avis de voyageurs peuvent vous aider à savoir si ce que font miroiter les compagnies correspond à la réalité.

Vous vous demandez s’il est préférable de faire affaire avec une compagnie canadienne ou une agence locale? Il est généralement plus risqué d’acheter son voyage auprès d’une agence africaine, à moins que vous ne la connaissiez déjà et qu’elle jouisse d’une excellente réputation.

Le principal avantage avec les compagnies canadiennes, c’est qu’elles sont soumises aux normes de protection du consommateur d’ici, et ce, même si le service est offert à l’étranger et que les intermédiaires se trouvent dans un autre pays.

Par exemple, dans le cas où un ennui mécanique empêcherait votre excursion, vous auriez certains recours – ce qui peut être plus compliqué en Afrique, voire impossible.

De plus, toutes les agences ne sont pas soumises aux mêmes normes éthiques quant au respect de la vie animale et de l’environnement. Si cela vous préoccupe, posez des questions. Vous pouvez aussi vous tourner vers l’écotourisme.

Délimitez votre territoire de chasse (aux images)

Sur quel coin de la mappemonde planterez-vous votre prochain drapeau? Plusieurs pays d’Afrique recèlent des richesses à faire rêver.

Classiques du safari, le Kenya et la Tanzanie ont beaucoup à offrir. Les animaux sont nombreux et variés, les cultures qu’on y côtoie sont chaleureuses et colorées. Une valeur sûre.

Le Botswana jouit d’une très bonne réputation pour la gestion de ses parcs et la qualité de son hébergement. Tourné vers un tourisme de luxe, le Botswana convainc les aventuriers avides de sensations fortes et de paysages à couper le souffle.

L’Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Zambie, l’Ouganda et la Namibie valent également la peine qu’on s’y intéresse. Selon vos préférences pour les paysages verdoyants ou désertiques, les parcs plus accessibles ou plus isolés – et votre tolérance au dépaysement, vous trouverez certainement l’aventure qui vous siéra.

Quel que soit votre choix, prenez le temps de vous renseigner sur le climat météorologique, mais aussi politique. Vous ne voudriez pas traverser une rivière en jeep en pleine saison des pluies – ni vous retrouver en zone de tension en route vers la steppe. Les recommandations aux voyageurs du gouvernement du Canada sont à cet égard une excellente source d’information à jour – à consulter absolument.

Pensez aux détails pratiques

Outre le visa, qui doit être valide au moins six mois après votre arrivée à destination, vous devez vous renseigner sur les vaccins exigés (souvent la fièvre jaune) ou recommandés dans le pays où vous ferez votre safari.

En raison des maladies tropicales qui peuvent parfois exiger une hospitalisation d’urgence ou un rapatriement et des imprévus liés à l’organisation et au transport qui peuvent bousculer votre aventure, il est recommandé de se doter d’une bonne assurance voyage.

Ne reste plus qu’à faire votre valise!