skip-to-content
 

22 octobre 2018

5 destinations pour les amateurs de bonne bouffe!

Bien manger en voyage se retrouve souvent en tête de liste quand vient le temps de choisir une destination. Si vous êtes du genre à vous laisser guider par vos papilles, les villes suivantes pourraient très bien vous faire céder à la tentation (et pas qu’une fois).

1. Rome, Italie

La capitale de l’Italie pourrait bien être sacrée capitale gourmande tant les éloges à son sujet sont nombreux. Pour peu que vous vous éloigniez des lieux très touristiques, vous tomberez certainement sur de charmantes trattorias, comme Cesare al Casaletto, qui propose une mythique pasta alla gricia, des fleurs de courgette farcies aux anchois, des côtelettes d’agneau en croûte et des vins nature.

Pizzas sur feu de bois, antipasti, charcuteries, fromages, viandes apprêtées avec science (et simplicité), Rome a de quoi régaler les plus exigeants – et toutes les bourses. Vous y découvrirez des bijoux d’espressos, des pâtisseries à vous pâmer et des sorbets colorés – pour vous rafraîchir, ou pour vous donner bonne conscience après un festin, à votre guise.

2. Tokyo, Japon

Il faudrait sûrement plus d’un mois pour profiter pleinement de l’offre culinaire de Tokyo. Après tout, c’est là où l’on trouve le plus grand nombre de restaurants étoilés Michelin. Et si l’expérience sushis y est incontournable, la fascinante ville nippone a beaucoup plus à offrir.

Après la très matinale enchère de thon au marché de poissons Tsukiji (où vous pouvez aussi vous procurer des ingrédients frais typiques et de très beaux articles de cuisine), amorcez votre périple culinaire par une omelette japonaise roulée vendue dans une des nombreuses petites échoppes spécialisées.

Pour dîner, choisissez entre l’abordable, mais délicieux ramen, les grillades de viande ou de poisson, la traditionnelle boîte bento ou les assortiments de tempuras vendus un peu partout. Terminez la journée dans un izakaya, des bistros animés servant saké et petites bouchées chaudes ou froides – toutes plus délicieuses les unes que les autres.

3. Port-Louis, Île Maurice

L’île Maurice propose en quelque sorte un voyage dans un voyage. Sa cuisine, comme sa culture, repose sur le métissage des saveurs créoles, françaises, chinoises et indiennes – avec une touche typiquement mauricienne.

Goûtez au dholl puri, des crêpes de pois cassés farcies au curry et au chutney, ou encore aux nombreuses variétés de gajak, des collations à base de légumes frits vendues à proximité des marchés. Offrez-vous un repas de dim sums sino-mauriciens ou de rougaille, une sorte de ragoût créole à base de tomates, d’ail, d’oignon et de poisson ou de viande.

L’abondance de produits de la mer ravira les inconditionnels. Gare aux palais sensibles toutefois : le piment est omniprésent sur l’île Maurice. Heureusement, l’ananas, la vanille, le sucre (on en compte 9 variétés!) et la noix de coco, dans toutes leurs déclinaisons, sauront calmer le feu de manière exquise.

4. La Nouvelle-Orléans, États-Unis

La Nouvelle-Orléans fait parler d’elle pour sa musique et son patrimoine historique, mais aussi pour sa richesse culinaire. L’énergie exubérante de ses rues recèle bien des trouvailles savoureuses.

Bien sûr, il y a le fameux gombo – un ragoût de crevettes ou de viande, de riz, de tomates et d’une sauce brune, avec le légume d’origine africaine qui donne le nom au plat – et le jambalaya – sorte de paella créole garnie de jambon, de saucisses ou de crevettes. D’autres spécialités feront le bonheur des curieux, comme le po boy, un sandwich de poisson frit débordant de sauce, et le blackened fish, un filet de poisson grillé dans une croûte de beurre, d’herbes et d’épices.

Pour dessert, beignets frits saupoudrés de sucre glace, pralines à base de sirop de sucre et de noix de pécan, ou encore la légendaire banane flambée au rhum du restaurant Brennan’s. À ce stade, il vous faudra penser à desserrer votre ceinture!

5. Barcelone

Le cœur de la Catalogne, on y va pour son architecture, son histoire, sa culture, mais surtout pour son atmosphère bigarrée et propice à la fête. Cette ambiance ne serait certes pas la même sans les arômes de la gastronomie barcelonaise, présente dans ses formes les plus simples comme les plus raffinées.

Le Mercat de la Boqueria est un incontournable pour qui veut découvrir ce que le terroir catalan a à offrir. Avec ses fruits colorés, ses olives, ses fromages et ses charcuteries, le célèbre marché possède amplement de quoi faire un pique-nique de rêve. Restaurants et bars sont aussi de la partie, et il y a même possibilité de suivre des ateliers de cuisine. Gageons que vous épaterez la galerie avec votre nouvelle recette de paella!

Barcelone rime aussi avec tapas. Ces petites assiettes gorgées de saveurs sont l’accompagnement parfait d’un verre de vin espagnol à l’heure de l’apéro. Car sachez-le, on soupe tard dans la ville de Gaudi!

Bon appétit!