skip-to-content
 

16 décembre 2019

Tout pour voyager avec Bébé

Bébé s’apprête à vivre son baptême de l’air? Voici 10 conseils pour que ce voyage se déroule à merveille.

Même s’il n’a pas encore de dents, votre bébé doit absolument avoir un passeport canadien pour voyager à l’étranger.

Seules les personnes suivantes peuvent demander un passeport pour un enfant :

  • Un des parents de l’enfant
  • Un des parents qui a la garde de l’enfant avec preuve à l’appui
  • Le tuteur légal de l’enfant, avec les documents pour le prouver

Ne signez pas le passeport de votre enfant

Si vous le faites, le passeport devient invalide. Vous devrez faire une demande pour le remplacer.

2. Choisir son siège d’avion avec soin

Quand vient le temps de choisir vos sièges d’avion, tentez de mettre la main sur ceux au bout d’une allée.

L’espace supplémentaire sera bienvenu pour un changement de couche, une sieste, jouer ou tout simplement vous délier les jambes.

Si la compagnie aérienne avec laquelle vous voyagez offre un embarquement prioritaire pour les familles, profitez de ce privilège.

3. Louer au lieu de traîner

Voyager avec un bébé, même pour quelques jours, ressemble parfois à un déménagement tellement il y a de matériel nécessaire pour le bien-être du petit.

Afin de réduire le poids des bagages, vérifiez si les essentiels comme un lit de bébé et une chaise haute sont fournis à l’endroit où vous logerez.

Vérifiez aussi s’il est possible de louer le tout une fois sur place.

Si ce n’est pas possible, optez pour des articles ergonomiques, faciles à transporter et qui prennent le moins de place possible.

4. Assurer Bébé

Ne faites pas de compromis quand vient le temps de protéger la prunelle de vos yeux.

Avant votre départ, prenez une assurance voyage pour toute la famille. Plus économique qu’une assurance individuelle, ce forfait familial peut varier selon vos besoins : durée du voyage, type d’assurances, destination, etc.

5. Transporter Bébé

Certains parents ne jurent que par un porte-bébé, alors que d’autres préfèrent la poussette pour se déplacer.

Peu importe ce que vous choisirez, testez-le avant votre départ. Faites une longue promenade.

Pensez simplicité et espace quand viendra le temps de faire votre choix. Explorez aussi l’idée de la poussette 2 en 1. Ainsi, vous n’aurez pas à vous soucier d’apporter en extra un siège d’auto.

6. Nourrir Bébé

Si vous allaitez votre enfant, vous n’aurez pas à vous soucier d’emporter des préparations pour nourrissons.

Si vous devez en emporter, prenez celle que votre bébé apprécie. Ce n’est pas le moment en voyage d’en essayer une nouvelle qu’il n’aimera pas.

Pour vous faciliter la vie, achetez un distributeur de préparation où chaque compartiment comprend déjà la quantité nécessaire.  

C’est probablement ici que vous devrez faire quelques recherches pour trouver le gadget qui permettra de chauffer les aliments, de les transporter et de les préparer.

Si vous prévoyez manger fréquemment au restaurant pendant votre voyage, optez pour une chaise haute de voyage portable. Celles qui se fixent aux chaises sont parfaites pour que Bébé se joigne à vous pendant les repas.

7. Apporter des couches… mais pas trop

Achetez des couches et des lingettes une fois à destination.

Vous n’aurez qu'à vous soucier d'en emporter pour le vol en y ajoutant quelques extras, au cas où…

En général, il faut compter 1 couche pour chaque heure de vol.

8. Tout pour les bobos

Une trousse de premiers soins est un indispensable à glisser dans vos bagages.

N’oubliez pas d’y ajouter les articles suivants :

  • Acétaminophène ou ibuprofène pour bébé
  • Thermomètre
  • Vaporisateur de solution saline
  • Aspirateur nasal ou mouche-bébé
  • Compte-gouttes médical 

9. Un bruit d’ambiance pour dormir

De nombreux parents optent pour des machines à bruit blanc afin d’aider leur enfant à mieux s’endormir, particulièrement à l’étranger.

Pour gagner un peu de place dans vos bagages, téléchargez l’une des applications suivantes :

10. Composer avec le décalage horaire

Il n’y a pas que les adultes qui ont de la difficulté à s’ajuster au décalage horaire… les enfants aussi.

Certains parents n’hésitent pas à modifier la routine quotidienne de façon progressive avant le départ. Vous pouvez donc devancer l’heure de la sieste pour éviter qu’elle soit trop proche de l’heure du coucher.

Une fois à destination, évitez de trop charger votre horaire. Soyez à l’écoute de votre enfant et laissez-le se reposer si nécessaire.